Soft skills, les nouveaux alliés des managers

Article mis en ligne par Kenza le 06 février 2020

 

 

Longtemps mis de côté aux profits des seules compétences techniques dans bon nombre d'entreprises, les soft skills représentent aujourd'hui des compétences recherchées. Par opposition aux hard skills, les qualités humaines et relationnelles sont au cœur des techniques modernes de management pour atteindre les objectifs de l’entreprise tout en garantissant une qualité de vie au travail permettant aux salariés de s’épanouir pleinement.

 

L'importance des soft skills en entreprise

Rouage essentiel de l’entreprise, le rôle du manager est de faire émerger l’intelligence collective, de faire d’une somme d’individualités une équipe efficiente pour porter le projet de l’entreprise et réussir les objectifs fixés. Caractéristiques personnelles, les soft skills permettent les interactions et les relations sur le plan humain. Si certaines techniques de recrutement ou de management font encore la part belle à la maîtrise des compétences techniques, indispensable par ailleurs, la gestion des qualités humaines et relationnelles n’est absolument pas à négliger. Selon le contexte et l’environnement dans lequel il évolue, chaque collaborateur peut être amené à réagir différemment selon sa personnalité, son parcours de vie.

Aujourd’hui, ce sont ces qualités humaines qui se retrouvent au cœur de la gestion des entreprises. Les pays anglo-saxons comptent parmi les premiers à avoir mis en avant cette gestion des comportements et à y accorder une importance capitale dans la réussite d’une entreprise. Bien conscients que la maîtrise d’une technologie est une compétence indispensable mais fugace, les managers modernes mettent un point d’honneur à accorder aux relations humaines l’importance qu’elles méritent dans l’évolution de l’entreprise et la gestion des équipes de collaborateurs. Bien entendu, détecter ces compétences est plus délicat car peu quantifiable, par définition. Le rôle du manager est donc aussi de savoir reconnaître les compétences comportementales dans ses équipes et de s’intéresser particulièrement aux qualités humaines de ses collaborateurs pour en tirer le meilleur et adapter son management en fonction des individualités qui se trouvent en face de lui. Cela demande une vraie réflexion de la part du manager qui doit être réactif et présent pour chaque collaborateur selon ses soft skills personnels.

Des collaborateurs qui ne sont pas seulement reconnus au sein de l’entreprise pour leurs compétences techniques s’intègrent également plus facilement dans une équipe, et sont généralement plus épanouis dans leur vie professionnelle. Un épanouissement personnel qui rejaillit ensuite sur la qualité du travail, et l’ambiance à l’intérieur de l’entreprise.

Formée à ces techniques de management modernes, l’équipe de Coachs et Sens Consulting est présente aux côtés des entreprises et des managers pour appréhender avec eux les meilleures solutions permettant de mettre en valeur les soft skills de chacun des collaborateurs.

Les principaux soft skills utiles à l'entreprise

La confiance en soi mais aussi envers les autres. Ce sont deux paramètres qui vont de pair et se complètent. La confiance est essentielle pour constituer une équipe qui fonctionne et transcender les hiérarchies. La confiance envers ses dirigeants, envers les valeurs de l’entreprise est aussi importante que celle que doivent ressentir les dirigeants envers leurs salariés.

L’empathie, principale différence entre l’humain et la machine. La prise en compte des ressentis comme des situations personnelles est primordiale pour gérer des individualités et constituer une équipe efficiente.

La communication entre les collaborateurs, avec les clients, les fournisseurs, etc. Savoir communiquer de façon efficace, ne pas se perdre dans les méandres technologiques pour expliquer un problème, présenter une solution relève du bon sens et pourtant ce n’est pas toujours simple de communiquer efficacement et de façon concrète. Le rôle du manager est de simplifier ces échanges pour n’en garder que le plus concret. Apprendre à une équipe à communiquer est l’une des missions principales du manager en entreprise.

 

La gestion du temps permet de ne pas travailler dans l’urgence, d’accomplir le travail de façon sereine. La sérénité est garante de l’efficacité. Concentration = production.

 

Savoir gérer le stress pour justement, ne pas tomber dans la précipitation. Un comportement calme et des prises de décisions franches permettent d’être imperméable aux aléas qui vont forcément arriver à un moment où un autre. Le manager doit aussi être présent pour conserver ses équipes dans un état d’esprit relâché malgré une situation imprévue, ou un timing resserré.

 

Oser et oser encore, être force de propositions. Proposer des pistes, donner son avis sur les façons d’améliorer le produit, les process ou encore sur la vie quotidienne de l’entreprise facilite l’intégration. Chaque avis compte, les individualités font la force d’une équipe efficace et soudée. On ne travaille plus seulement pour soi mais pour l’entité. Seul on va plus vite, en équipe on va plus loin.

 

Savoir motiver ses collaborateurs est le rôle du manager, mais aussi celui des troupes elles-mêmes. La synergie permet d’avancer. La mise en concurrence des collaborateurs peut être source de motivation également. C’est un levier qui doit être manipulé avec une extrême prudence par le manager sous peine de briser l’entente des équipes soumises à une compétition interne. En fin connaisseur des ses collaborateurs, le manager doit être à même de juger de la pertinence de ces procédés pour les motiver sans tomber dans des pratiques contre-productives.

 

 Faire preuve d’adaptabilité est une marque d’intelligence. Une entreprise évolue, le salarié peut être amené à en faire de même. Nouveaux collègues, nouvelles méthodes de travail, les évolutions sont multiples au sein d’une entreprise et chacun doit être capable de remettre en cause ses certitudes au bénéfice de nouvelles expériences.

Garant de la qualité de vie au travail mais aussi des objectifs des entreprises, les managers modernes ne peuvent aujourd'hui plus passer à côté des soft skills. Indispensables, les compétences humaines sont au coeur des techniques de management modernes telles que Coachs et Sens Consulting les présentes ou les valorise en coaching et en formation.

 

En savoir plus

Posture managériale, quelles sont les soft skills pour devenir un manager coach ?

Empathie,  bienveillance, authenticité : autant de savoirs-être indispensables pour susciter l'engagement des salariés. Cela implique une mue des postures managériales : coacher plutôt que contrôler.
En quoi ces soft skills sont-elles cruciales pour améliorer la qualité de vie au travail (QVT) aujourd'hui ?
Comment les managers peuvent-ils développer leur intelligence émotionnelle ?
Grâce au coaching individuel et à des ateliers collectifs de formation.

 

 

 

 

 

 

 

Gestion d'équipe, vers plus de travail collaboratif

Dans une période de recherche de sens, sens de nos actions, sens de notre travail, la question de la place de chacun dans l'entreprise trouve sa réponse dans une mutation organisationnelle et humaine.

 
Notre société et nos entreprises étaient jusqu'alors construites sur une structure pyramidale, centrée sur une répartition des tâches entre des salariés spécialisés dans leurs missions.
Les nouveaux modèles d'entreprises, Startups, Entreprises libérées, SCOP, Coworking... ont développé de nouvelles méthodes de travail sur un mode plus collaboratif.
 
Mais qu'est-ce que le travail collaboratif, ses avantages, ses inconvénients, et son évolution dans le temps ?

 

 

Intelligence émotionnelle, développer son leadership

Pour Mayer et Salovey, c'est "l'habileté à percevoir et exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu'à réguler les émotions chez soi et chez les autres". Le quotient émotionnel, qui se différencie du quotient intellectuel, permet de comprendre nos attitudes et comportements face aux autres et aux évènements de la vie.

 

Pour Goleman, tout dirigeant et leader efficace maîtrise cette compétence. Ses recherches se sont appuyées sur près de 200 entreprises internationales et démontrent que les qualités requises par le management sont de l'ordre de l'intelligence émotionnelle.

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
COACHS ET SENS CONSULTING - SARL au capital social de 1000€ - SIREN 829 460 732 R.C.S. La Rochelle TVA Intercommunautaire FR80 829460732 - APE : 8559A - contact@coaching-sens.fr © Coachs Et Sens Consulting

Appel

Email

Plan d'accès